Conflits en Entreprise

Communiquer avec ses pairs n’est pas une qualité innée, nous le savons. Avoir du tact, être diplomate, faire preuve d’assertivité, sont autant de savoir-être difficiles à maîtriser. Pour y parvenir, il faut du temps, du recul, et parfois même, certaines erreurs sont nécessaires pour progresser. A cet égard, il devient évident que les conflits, notamment en milieu professionnel, soient des réalités sociales inéluctables auxquelles nous devons faire face.

 

En effet, dans le cadre du travail, les collaborateurs ont des intérêts et des objectifs communs, mais aussi certains qui diffèrent, ou qui sont en totale contradiction. Bien sûr, chacun désire, à sa façon, participer au bon fonctionnement de l’entreprise, et si tout le monde lui souhaite une santé économique indéniable, il se peut que chacun imagine sa propre stratégie. Et bien sûr, toutes ne sont pas conciliables… Si un malentendu peut être à l’origine de conflits (auquel cas celui-ci pourrait-être résolu sans grande difficulté), un désaccord plus profond entre deux ou plusieurs personnes peut en être la véritable raison. Certains auteurs définissent d’ailleurs le conflit comme un « processus dynamique qui se produit entre des parties interdépendantes lorsqu’elles éprouvent des réactions émotionnelles négatives à la perception de désaccords et d’interférences dans l’atteinte de leurs buts[1] ». On oublie de tenir compte de l’opinion de l’autre, on campe sur nos positions… Et il ne faudrait surtout nous en déloger !

Mais de tels comportements sont nuisibles à l’entreprise. L’hostilité et les tensions qui découlent de ces conflits, quelle qu’en soit la raison, conduit à une dégradation des relations et du collectif de travail. Délétère pour l’ambiance professionnelle régnant entre collaborateurs ou entre équipes, on observe une diminution de la motivation et une baisse de la productivité chez les personnes concernées. Évidemment, n’oublions pas non plus le lot d’émotions désagréables dont ils peuvent être également épris : colère, rancune, frustration… Autant d’affects qui nuiront à vos relations professionnelles, au bien-être des équipes et au fonctionnement de l’entreprise.
Afin de les éviter, les gérer et les réguler, il est donc essentiel d’adopter des comportements d’écoute et d’observation. Si l’on est concerné par les conflits qui se joue, alors il sera nécessaire de s’intéresser à ce qui a suscité chez nous tant d’émotions. Pourquoi suis-je en désaccord avec mon collègue, au point de ne plus pouvoir travailler avec lui efficacement ? Une telle attitude est-elle justifiée, si ce n’est raisonnable ? Il est également important de se mettre à la place de l’autre, de comprendre son ressenti et son opinion : sur quoi sommes-nous réellement en désaccord ? sur les objectifs à atteindre, les moyens d’y parvenir ? sur la répartition des tâches qui relève de nos fonctions ? Dans le cas où nous sommes une personne extérieure au conflit, selon notre statut hiérarchique, notre rôle aura plus ou moins d’importance. Mais une négociation ne pourra être envisagée qu’à la condition d’avoir temporisé les émotions de chacun au préalable. Une communication saine, réfléchie et collaborative devra être mise en place. Établir les faits sans nier l’opinion de chaque parti, puis trouver une solution ensemble ; cela permettra à vos collaborateurs de se réunir autour d’une même table, de s’exprimer sur les raisons du conflit, et de les faire consciemment collaborer en vue d’une solution commune.

 

Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons pas nier l’existence des conflits ; nous ne pouvons que limiter leur apparition. Par contre, il est de notre responsabilité de savoir les gérer lorsqu’ils apparaissent, et de les résoudre ensemble. C’est à cette fin que les parcours Take Care et Key To Be vous accompagnent dans cette démarche. D’une part, le parcours Take Care s’adresse aux dirigeants d’entreprise : l’objectif est de vous offrir un retour sur vous-même et une réflexion approfondie sur votre écologie personnelle et relationnelle. Connaître ses besoins et ceux d’autrui vous assurera une compréhension mutuelle et positive entre vous et vos collaborateurs. D’autre part, le parcours Key To Be s’oriente sur les thématiques du bien-être au travail et des facteurs qui y sont associés. La communication est un enjeu clé au sein des organisations, tant pour le bien commun que pour le bon fonctionnement de l’entreprise ; c’est pourquoi nous vous accompagnerons dans l’acquisition et l’amélioration de vos compétences relationnelles au cours de cette formation.

 

 

 

 

[1] Hartwick & Barki (2002). Conceptualizing the Construct of Interpersonal Conflict. Cahier du GRESI, 2.

Articles recommandés

Ajouter un commentaire