Violences en entreprise

En milieu professionnel, de nombreuses difficultés peuvent prendre forme en termes de bien-être, et plus précisément en ce qui concerne les risques psychosociaux. Définis comme des « éléments qui portent atteinte à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariés au sein de leur environnement professionnel », il s’agit de situations dans lesquelles les individus sont susceptibles d’être mis à mal en raison des risques qu’elles comportent. On y retrouve le stress, ainsi que les violences internes et externes. A quoi renvoient ces violences liées au monde professionnel ? Quelles formes prennent-elles ?

 

On distingue naturellement les violences internes des violences externes en raison de leur origine et du type de relations dégradées.

Plus précisément, les violences internes renvoient à des agissements hostiles (tensions, brimades, insultes, etc.) ayant lieu entre les salariés d’une même entreprise, qu’ils soient physiques ou psychologiques. Si ces agissements peuvent parfois paraître sans conséquence, au quotidien, ils peuvent affecter le bien-être des salariés et avoir des répercussions sur leur santé et le collectif de travail. Ainsi, elles peuvent se traduire par des situations de harcèlement moral, sexuel, ou de discriminations (raciales, sexuelles, ou autres).

Pour éviter ou faire face à de tels agissements, le soutien social entre collègues ou avec la hiérarchie, la cohésion d’équipe, sont nécessaires et essentiels. Car les violences internes entrainent de multiples effets délétères sur les salariés : stress, troubles du sommeil, sentiment d’isolement, voire tendances suicidaires. En somme, elles ont un effet sur la santé physique et psychologique des salariés, ainsi que sur la vie professionnelle de ces derniers : diminution de la satisfaction au travail, désinvestissement professionnel, etc. Par voie de conséquence, le fonctionnement de l’entreprise en pâtit via un turnover important, de la démotivation et de la perte de productivité. Il est donc essentiel de veiller à des ambiances de travail saines, de qualité, conduisant à un bien-être professionnel solide.

 

Quant aux violences externes, elles renvoient aux violences commises sur des salariés, quelle que soit leur nature, par des personnes extérieures à l’organisation. Il peut s’agir d’usagers, de clients, ou de toute autre personne susceptible d’interagir avec les salariés en milieu professionnel. C’est pourquoi les secteurs où les salariés sont en contact réguliers avec un public, comme la vente, le social ou le médical, risquent davantage de vivre ces situations. Il s’agit donc de réduire ces risques au maximum, du fait que les violences externes aient de graves impacts sur la santé physique ou psychique, à l’instar des violences internes.

 

Il est donc aujourd’hui essentiel, pour les salariés comme pour les entreprises, de pouvoir pratiquer une bonne gestion de ces risques. En plus du stress, les violences internes et externes en milieu professionnel relèvent d’enjeux à la fois humains et économiques. C’est pourquoi le parcours de formation KEY TO BE, de BEST OF TRAINING, se propose de former à la gestion de ces différentes violences et agissements hostiles. Afin de viser un plus grand bien-être chez les salariés, et de meilleures performances à long terme.

Articles recommandés

Ajouter un commentaire