La Motivation au Travail

« Le succès, c’est tomber sept fois et se relever huit. »

On ne cesse de vouloir aujourd’hui travailler avec des collaborateurs motivés. Tout dirigeant d’entreprise ou manager souhaite « motiver » ses équipes. Leur communiquer le goût du travail bien fait, l’implication nécessaire au bon développement de l’entreprise, et un engagement à toute épreuve. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement qu’être motivé ? Quelle est la réelle source de notre motivation au travail ?

 

 

La motivation au travail est un concept très étudié et qui faisait déjà l’objet de nombreuses recherches au début du 20ème siècle, puisqu’il s’agit d’un enjeu majeur au sein des entreprises. En effet, elle est associée à de multiples conséquences organisationnelles, notamment en termes de performance[1].

Suite à de nombreuses recherches, il a été démontré que la motivation n’est pas uniquement quantitative (présence ou absence motivation), mais également qualitative[2]. Ainsi, il existe plusieurs types de motivations, selon les raisons de leur déclenchement : la motivation autonome, la motivation contrôlée, et l’amotivation.

La motivation autonome renvoie au fait de mener une activité à bien parce qu’elle est considérée comme intéressante, une source de  plaisir et de gratification. Autrement dit, l’individu mène son activité professionnelle parce qu’elle lui plaît. En revanche, dans le cas d’une motivation contrôlée, il s’investit dans son activité sans nécessairement en tirer la moindre satisfaction, afin d’obtenir certains bénéfices secondaires (récompenses) ou d’éviter des conséquences négatives (punitions). Quant à l’amotivation, il s’agit tout simplement d’une absence de motivation. Distinguer ces trois construits a permis de démontrer des conséquences bien plus positives pour la motivation intrinsèque que celle extrinsèque (satisfaction au travail, engagement organisationnel, bien-être, performance).

 

Prendre en considération les sources de motivation de chaque individu permet de comprendre dans quelle dynamique il agit et exerce sa profession. Aussi, afin de l’orienter vers une motivation plus qualitative et susceptible d’améliorer son bien-être, son engagement et ses performances, il convient de s’interroger sur ses intérêts et valeurs personnels. En tant que manager ou dirigeant d’entreprise, il est possible d’appréhender la motivation au travail de ses collaborateurs et de favoriser des comportements autodéterminés au quotidien. C’est ce que propose le parcours de formation FAST FORWAD, de BEST OF TRAINING, au sein du Château de Chargé, centre de séminaires résidentiel situé en région tourangelle. Axée sur les fondamentaux du management et la gestion des équipes de travail, ce stage forme aux savoir-être en entreprise et à la façon dont on peut ainsi gérer et motiver ses collaborateurs.

 

[1] Gillet, N., & Vallerand, R. J. (2016). Motivation et performance : perspective intra-individuelle. In Y. Paquet, N. Carbonneau, & R. J. Vallerand (Eds), Théorie de l’autodétermination : aspects théoriques et appliqués. Éditions De Boeck.

[2] Deci, E. L., & Ryan, R. M. (2008). Favoriser la motivation optimale et la santé mentale dans les divers milieux de vie. Canadian Psychology, 49, 24-34.

Articles recommandés

Ajouter un commentaire